Technique – Le swing de golf

A ce niveau de jeu, vous commencez à jouer sur un parcours 18 trous et vous cherchez à obtenir votre carte verte ou votre premier classement. Pour ceci, vous devez jouer un peu en dessous d’une moyenne de triple bogey.

Techniquement, après avoir intégré les thèmes de la section débutant, vous avez surtout besoin de maîtriser 2 points : votre équilibre et votre rythme. C’est indispensable pour obtenir un contact de balle régulier et envoyer votre balle sur le fairway à des distances raisonnables.

Le rythme

Dans votre swing, vous devez absolument apprendre à laisser « vivre » le club.

Vous devez avoir l’impression de le balancer vers l’arrière.

Une fois votre club à bout de bras, les poignets sont une charnière mobile qui vont permettre à la tête de club d’aller vers le haut :

Dans le mouvement de retour, vous devez avoir envie de lancer la tête de club à travers la balle et laissez la vitesse de la tête de club emmener tous les éléments du corps jusqu’au finish. La balle n’est pas un obstacle, mais un point de passage !

 

Quelques idées :

– Ce mouvement ne doit pas être fatiguant à répéter si vous laissez bien travailler le poids de votre club. Vous devez avoir le sentiment que votre club accélère tout seul à l’impact. Faîtes des swings avec 2 clubs pour mieux le sentir.

Relâchez la pression de vos doigts sur le grip. Pour ceci, notez votre grip sur une échelle de 1 à 10 (1 est le moins serré possible et 10 le plus serré). Vous devez vous situer autour de 5.

– Votre prise d’élan doit être calme et lente et la vitesse maximale doit être atteinte dans la zone de frappe. Vous devez avoir l’impression de donner un coup de fouet dans la balle.

 

1. Swinguez votre club avec une seule main en veillant à tenir le club dans vos doigts. Vous aurez moins de force à exercer sur le club et donc, vous utiliserez mieux son poids pour lui donner de la vitesse. Vous pouvez aussi taper des balles sur tee avec une seule main.
Faites des swings en continu (au moins 5 ou 6 sans arrêter le mouvement du club). Vous devez avoir le sentiment que l’inertie créée par le mouvement du club vous entraîne. Tapez ensuite une balle sans réfléchir, juste après avoir fait les swings en continu, en cherchant à reproduire ce mouvement fluide de votre club.
2. Faites des swings à une main en mettant le club à l’envers (grip en direction du sol). Vous devez le faire siffler et entendre le son quand le manche passe devant vos pieds. Vous ferez vite la différence entre force et vitesse.

 

L’équilibre

 

Comme dans tout jeu de lancer, votre poids doit se déplacer de l’arrière (dans votre prise d’élan) vers l’avant (au retour).

 

Pour ceci, il est indispensable de commencer son mouvement en balançant la tête de club le long du sol. Ainsi, le balancier de vos bras vers l’arrière amènera le poids sur votre pied arrière.

Au sommet de l’élan, votre poids doit être placé sur votre pied arrière (pied gauche pour les gauchers). Votre pied avant peut se soulever.

Au retour, comme dans tout lancer, le balancier de vos bras est simultané avec la reprise d’appui sur votre pied avant. Pour être plus précis encore, la reprise d’appui vers l’avant précède d’une fraction de seconde le lancer des mains et des bras.

 

Une erreur à ne pas commettre :

 

Si vous levez votre club trop vite vers le ciel (souvent avec une action crispé des mains qui arrache le club), vous ne permettez pas le déplacement de votre poids vers l’arrière. Ce premier mouvement engendre souvent des swings en bascule où le transfert est inversé. Il est alors impossible de faire un swing rythmé et équilibré.

Remarquez que la ligne formée par les épaules devrait être parallèle au sol et non comme ci-dessus :

Faites des swings en soulevant les pieds ou en marchant. Vous ressentirez un mouvement coordonné et naturel si le déplacement de votre poids se fait en même temps que le déplacement de votre club. Lorsque le club bouge vers l’arrière, votre poids se déplace vers le pied arrière et quand le club bouge vers l’avant, votre poids se déplace sur votre pied avant.

Faites cet exercice au ralenti pour bien coordonner le mouvement du club et le déplacement du poids du corps.

Tapez des balles en laissant le pied avant se soulever dans votre élan. Au retour, vous devez reposer franchement le pied avant, juste avant que le club ne touche le sol. Sur un tapis, vous pouvez vous repérer avec le son : le son du pied gauche frappant le sol juste avant le son du club frappant le sol.

Le relâchement et l’équilibre sont liés : un meilleur équilibre permet au joueur d’être relâché et inversement. Lorsque vous travaillez ces points, évitez de trop réfléchir et mettez vous en action pour trouver des sensations (swings en marchant ou en continu).

Si vos fondamentaux sont corrects, le travail de ces 2 points vous permettra de trouver un swing plus fluide, moins fatiguant à faire et plus régulier !

Source : golftechnic.com


Laisser un commentaire

Scroll to top