Technique – Les approches : Le chipping, Approches roulées

Les approches ( Le chipping – ou Approches roulées)

Le moyen le plus rapide de gagner des points sur un parcours consiste à améliorer le petit jeu.
Il existe 4 sortes de coups de golf pour approcher le green : Le coup roulé, le chip, le pitch et l’explosion dans le sable.

Technique de base des approches
Technique de l’approche lobée
Quel club sélectionner ?
Comment doser une approche ?
A quelle distance débute la zone d’approche ?
Comment être précis ?
Mes balles sont généralement trop courtes !
Pourquoi mon club gratte le sol avant la balle ?
Pourquoi mon club tope la balle ?

 

Technique de base des approches

La position : Se placer prés de la balle, les pieds assez proches, le buste très peu incliné, les mains avancent légèrement vers la jambe gauche afin de placer le manche du club dans l’alignement du bras gauche, le poids du corps est très légèrement porté sur la jambe gauche.

Le mouvement : Déplacer le club sur le côté (pas vers l’arrière ou en arc de cercle vers l’intérieur) en laissant tourner légèrement vos épaules. Tachez de maintenir le manche du club dans l’axe du bras gauche (donc quasiment pas d’action de poignet). Sélectionner l’élan désiré. Traversez la balle à l’identique en insistant pour que le club frotte l’herbe au niveau de la balle, finissez avec le manche du club dans l’axe de votre avant bras gauche, le poids du corps essentiellement sur la jambe gauche et surtout le thorax face au trou. Cela est impératif pour ne pas bloquer les épaules et traverser la balle sans avoir donné un malheureux coup de poignet avec la main droite. Finissez toujours le thorax fasse au trou si petite et courte que soit votre approche.

les approches technique de golf Frédéric duger Biarritz

les approches technique de golf Frédéric duger Biarritz

Technique de l’approche lobée

La position : Identique (voir ci-dessus)

Le mouvement : Créez un élan en armant les poignets et en bridant légèrement la rotation de vos épaules. Conservez un peu plus de poids sur la jambe gauche durant l’élan et la frappe, puis libérer tout le poids sur la jambe gauche pour traverser et finir le coup. Ne cherchez surtout pas à soulever la balle mais contentez vous de frotter le sol au niveau de la balle. Sélectionner un sand wedge ou un lob wedge (club très ouvert) plutôt qu’un pitching wedge, la balle sera plus haute.  

Quel club choisir ?

Avec un fer 9 la balle roulera environ la même distance qu’elle a volée soit 1/2 vol pour 1/2 roule sur terrain plat. Avec un sand wedge la balle roulera environ moitié moins que la distance qu’elle a volé 2/3 de vol et 1/3 de roule sur terrain plat. Il est vivement recommandé de se contenter de ces 2 clubs afin d’en obtenir une bonne maîtrise même s’il est possible d’utiliser un club différent pour chaque situation.

 Comment doser une approche ?

 Le dosage d’une approche (comme les autres coups de dosage) s’effectue essentiellement en faisant varier l’élan du club en arrière de la balle. Il faut ensuite conserver une traversé fluide et constante pour traverser au moins après la balle ce que vous avez pris d’élan. A cette technique de base qu’utilisent les pros, le très bon  joueur peut s’autoriser de petites variantes dans la façon d’accélérer. Chez un joueur de niveau moyen cela ne donnera que des résultats approximatifs et surtout très irréguliers. Tapez plusieurs balles en prenant le même élan. Si votre accélération est constante, les balles feront la même distance.

A quelle distance commence la zone d’approches ?

La zone d’approche peut correspondre à la distance à partir de laquelle vous ne pouvez plus taper de pleins coups, même avec votre club le plus court. Cela varie donc chez les joueurs. Après le plein coup avec club court, vous pouvez exécuter des 1/2 swing avec le pitch ou le sans wedge, les petites approches démarrent quand ce genre de coups sont trop longs.

Comment être précis ?

Selon la situation, déterminez le choix du club (coup bas avec un peu de roulé ou coup lobé) puis imaginez l’endroit ou la balle doit tomber sur le sol afin qu’elle s’arrête de rouler au trou. Appréciez dans ce calcul les diverses pentes et dévers du green et imaginer leurs influences sur la balle. Ces paramètres permettent de visualiser une zone idéale (point de chute) de la taille d’un parapluie ouvert. Entraînez vous donc à tomber dans un parapluie ouvert en variant les distances et les clubs.

Mes balles sont généralement trop courtes ?

Mauvais calcul du point de chute de la balle (voir juste au dessus) ou manque d’amplitude de la tête de club lors de l’élan. Il est aussi possible qu’au contraire vous preniez trop d’élan et que vous ralentissiez dans la descente vers la balle. Dans tous les cas, la tendance naturel, même à un bon niveau est de jouer court (approches & putting) d’ou le proverbe : « Never up, never in » si tu ne donnes pas une chance à ta balle d’arriver au trou, elle ne risque pas de tomber dedans.

Pourquoi mon club gratte le sol avant la balle ?

Souvent lorsque l’élan de la tête de club est trop important, le joueur ralenti dans la zone de frappe et perd la dynamique du coup, le club gratte alors le sol avant la balle. La balle est peut être placée trop vers le pied gauche pour un niveau de jeu moyen. Plus que de faire réellement monter la balle, ce placement est une source de grattes pour bon nombre de joueurs. Le plus simple est de placer votre balle au centre des deux pieds sur vos coups d’approches.

Pourquoi mon club tope la balle ?

Parce que vous créez certainement une sorte de mouvement de cuillère avec la main droite ou/et parce que vous rejetez le poids du corps sur sa jambe droite. Dans les deux cas, la tête de club remonte trop tôt et trop vite et tape le haut de la balle au lieu de frotter le sol de swinguer vers la cible. Astuce N°1 : Essayer alors de placer 60% du poids de votre corps sur la jambe gauche en vous positionnant et tenter de conserver le poids sur cette jambe jusqu’à la fin du coup. Astuces N°2 : Conserver la tête de votre club le plus près possible du sol après la frappe (20 à 30 cm), vous serez ainsi certain que vous ne swinguer pas votre club vers le haut mais bien vers la cible.

Source : lecondegolf.com


Laisser un commentaire

Scroll to top