Golf et Hypnose : L’influence des affects sur la performance

L’hypnose est un état qui se différencie de la veille et du sommeil. Les yeux sont fermés, le corps est relâché et l’esprit travaille intensément. La discipline permet au golfeur de sortir d’un état de conscience ordinaire pour évoluer dans un espace de réflexions et de sensations où il n’est pas ou peu sous l’influence de ses tendances habituelles. La personne est alors capable de prendre de la hauteur pour percevoir une problématique dans une réalité bien plus large qu’à l’accoutumée.

LIMITER LES RUMINATIONS

Le mental travaille avec d’un côté des représentations telles que des idées, des raisonnements ou des images, et de l’autre des affects qui sont des manifestations corporelles liées aux émotions. Ce qui est déstabilisant avant de jouer un coup difficile, ce n’est pas tant la situation mais ses conséquences sur ce que nous pouvons ressentir. L’incertitude du résultat laisse un vide dans l’esprit qui va provoquer une vague d’affects dans le corps. L’hypnose travaille sur ce passage situé entre les manifestations des affects et l’engagement du compétiteur dans son geste. L’intention est de limiter les ruminations mentales provoquées par l’interprétation des affects pour « claquer » la balle dans les meilleures dispositions.

LES AFFECTS

Les affects, s’ils ne sont pas reconnus, peuvent inhiber le joueur dans l’exécution son geste ou déranger sa concentration. Savoir identifier ces manifestations corporelles et « faire avec », c’est adopter une posture pour jouer de la manière la plus juste possible et s’éloigner des questionnements parasites. Le contenu d’une séance d’hypnose repose essentiellement sur ce que ressent le golfeur. Le fait d’expérimenter ces phénomènes en séance, permet au sportif d’avoir dans son corps des repères supplémentaires qui consolideront son équilibre émotionnel en situation de jeu.

SAVOIR S’ECONOMISER POUR ETRE REGULIER

Le matériel évolue, les qualités physiques suivent une courbe ascendante, les golfeurs sont de plus en plus nombreux à taper fort et loin. Cela encourage la masse à « muscler son jeu ». Il y a une limite où, quand le joueur force, il peut soit se blesser soit perdre de sa précision. Partons du principe que la réserve énergétique est autant psychique que physique. Le fait d’être stable au niveau émotionnel permet de s’économiser et de garder son niveau de force plus longtemps. De plus, l’hypnose est également très utile dans le travail des habiletés, elle améliore la coordination et la vitesse d’exécution. Ces aptitudes peuvent compenser un manque de puissance.

UTILISATION DE L’HYPNOSE INTEGRATIVE(1)

L’hypnose véhicule des clichés, pour nous rassurer nous avons tendance à la positionner dans une approche conventionnelle. Prenons l’exemple de la généralisation de la posture couchée où malheureusement les centres de l’attention sont au repos, mais aussi l’utilisation d’un leurre comme un fond de musique pour mieux détendre le sujet(2). Aujourd’hui, de nouvelles perspectives intégratives rendent la discipline attractive. Connaître les rouages de l’hypnose classique, sans être inductif sur le contenu, permet au préparateur mental de sortir de son cabinet pour rencontrer le sportif sur le terrain. Ce dernier sera logiquement plus coopératif avec une incidence directe sur le réalisme des séances.

La mise en condition des joueurs(ses) est suffisamment aboutie pour laisser de la place à la préparation mentale. L’hypnose est une discipline qui optimise le rendement des sportifs par le renforcement du lien entre le corps et l’esprit. Quand une séance est effectuée dans le respect des valeurs du sujet et dans la réalité de l’action à mener, elle renforce la confiance en soi.

Pour plus d’informations sur l’hypnose et le golf, n’hésitez pas à contacter.

Laurent Favarel.
mental-plus-sport@outlook.fr

Saint-Cyr-sur-Mer
tél : 06 13 08 86 28

(1) Hypnose Intégrative® . »Auteur, G. Ettzevoglov, www.hypnose-integrative.org ».
(2) Hypnotisé

Source : http://www.golf-zone.com/blog/


Laisser un commentaire

Scroll to top